How to Write a Great Subject Line for an Email – SquaredV

Comment formuler un excellent objet de courriel ?

Imaginons un instant que ce n'est pas un blog que vous êtes en train de lire, mais un e-mail. Quel objet pourrais-je utiliser pour vous inciter à lire ce contenu spécifique ?

Une option que j'envisagerais est la suivante :

"[NOM], puis-je vous convaincre d'ouvrir cet e-mail ?"

Alors, qu'est-ce qui fonctionne dans ce cas ?

Bien qu'elle soit potentiellement un peu directe (et elle ne fonctionnera certainement pas à tous les coups), il y a quelques astuces psychologiques qui fonctionnent très bien pour inciter quelqu'un à cliquer.

Le problème est que la plupart d'entre nous sont tout simplement inondés d'e-mails et qu'il est donc très difficile de se démarquer. Si vous voulez que vos e-mails soient lus, vous devez réfléchir sérieusement à l'utilisation d'un objet pertinent.

Voici quelques éléments auxquels vous devez réfléchir...

Tout d'abord, remarquez que mon objet est court. C'est très important, car la plupart des clients de messagerie tronquent tout titre d'objet de plus de 50 caractères. Cela peut rendre vos titres très illogiques et c'est un moyen sûr de finir dans la corbeille.

Vous remarquerez également que j'ai utilisé des minuscules et qu'il n'y a pas eu de discours marketing. Je n'ai pas dit "Cliquez ici pour cette super affaire", car cela ressemble à du spam/marketing et peu de gens s'y intéressent. C'est le genre de messages qui finissent dans la corbeille à spam ou qui ne sont pas ouverts du tout. En utilisant des minuscules, j'ai fait en sorte que mon objet ait l'air beaucoup plus naturel, comme s'il avait été écrit par un être humain.

Un autre point clé ? J'ai utilisé votre nom. Cela vous a probablement incité à regarder aussi, et c'est ce que les psychologues appellent "l'effet cocktail".

J'ai fait preuve d'un peu de curiosité pour vous faire venir ici, ce qui est une forme de tricherie. Ce que je recommande le plus souvent, c'est de considérer vos e-mails comme des articles de blog et d'essayer d'utiliser la ligne d'objet comme vous le feriez pour un titre – assurez-vous qu'elle vend le sujet de votre e-mail tout en le rendant intéressant et engageant.

Le point d'interrogation y contribue, mais il a aussi le mérite de vous faire réfléchir à ce que vous avez lu. L'utilisation de questions signifie qu'une personne s'engagera au moins un peu dans ce qu'elle lit, ce qui contribue à encourager les taux d'ouverture et de clics !

    Discutons ensemble

    Notre équipe est là pour vous. Envoyez-nous votre demande
    et vos coordonnées. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

    +33 7 57 93 81 34

    Discutons ensemble

    Notre équipe est là pour vous. Envoyez-nous votre demande
    et vos coordonnées. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

    +33 7 57 93 81 34

      Layer 5footer
      Copyright 2020.
      Cookies & Privacy
      Layer 5footer
      fr_FRFrench